Vacances : nécessité ou désir ?
13 août, 2019 by
Vacances : nécessité ou désir ?
KENTIA-FORMATION sarl, COLAS MADAGASCAR
| No comments yet

 

blog-picture

La législation du travail prévoit pour chaque personne, notamment les salariés, un droit de congé inaliénable d'un mois. Ces jours de repos sont mis à profit pour partir en vacances et se relaxer pour ceux qui en ont la possibilité financière. Dans une société toujours à la recherche de la performance, la question se pose pour savoir si les vacances sont de simples désirs personnels ou une nécessité pour le bien-être du travailleur.

Prendre des vacances : nécessaire pour se ressourcer l'esprit

Le stress est l'ingrédient quotidien du travailleur soumis à une obligation de qualité et de production. Vous remarquerez qu'à chaque fin de semaine, le cerveau est saturé et a besoin d'au moins un jour de détente pour se remettre d'aplomb. Au fil des mois, le week-end n'est plus suffisant pour se reposer et se ressourcer. Il est alors essentiel de prendre des vacances.

Une enquête réalisée en France par le Crédoc (Centre de Recherche pour l'Étude et l'Observation des Conditions de Vie) a démontré que 74 % des salariés qui partent en vacances se disent heureux. Ce chiffre chute à 38 % pour les personnes qui ne s'offrent pas de vacances. Si ce chiffre ne peut pas socialement être transposé à Madagascar du fait de la différence socioculturelle, il en résulte que les vacances sont nécessaires pour un meilleur bien-être. Sur le plan personnel, les vacances permettent de se recentrer sur ses proches et ses passions. Dans tous les cas, prendre des congés pour le loisir diminue le risque d'accident cardiovasculaire.

Quelle durée et quelles activités pour les vacances ?

À Madagascar, nous avons la chance d'avoir hérité des 30 jours de congé annuel de la France, âprement disputés dans les années 30. Au Japon, les travailleurs sont moins bien lotis puisque les travailleurs n'ont que 20 jours de congés payés par an. Aux États-Unis, ce sont 25 jours qui sont à la disposition des travailleurs pour leurs loisirs et leur temps libre. Pour que les vacances soient entièrement profitables, il faut prendre au minimum une semaine de congé. Le mieux est d'avoir 15 jours ou 3 semaines pour en éprouver tous les bienfaits.

Pour les activités à faire durant les vacances, l'essentiel est d'oublier les contraintes du travail pour se consacrer aux plaisirs qui vous comblent. Certains favorisent ainsi le bricolage, tandis que d'autres se tournent vers les loisirs créatifs et artistiques. Mais l'idée des vacances est indissociable des voyages. Il y a ceux qui effectuent un retour aux sources en se rendant à la campagne et revoir la grande famille, d'autres s'offrent un séjour en pleine nature à la découverte de la faune splendide de la Grande Ile, mais c'est le séjour à la mer qui reste plébiscitée, même pour les habitants des régions côtières qui trouvent enfin le temps de profiter de l'atout naturel de leur région.

Quelques idées de vacances pour se débarrasser du stress

Mahavelona, plus connu sous le nom de Foulpointe, est la destination favorite des Tananariviens. À un peu plus de 400 kilomètres de la capitale, cette station balnéaire plaît pour son immense plage de sable fin et sa mer calme qui permet de nager en toute tranquillité. Tout aussi appréciée, la grande cité portuaire de Mahajanga attire les vacanciers pour les plages d'Amborovy et pour l'ambiance nocturne de la corniche, le fameux "Bord".

Nosy-Be et Sainte-Marie, deux îles autrefois inaccessibles pour le commun des Malgaches, le sont désormais grâce aux nombreux voyages organisés qui ont permis de casser le prix du voyage. La vision paradisiaque de la mer turquoise et des interminables plages de sable blanc n'est alors plus un doux rêve. Les travailleurs auront le temps de se ressourcer dans leur coin de paradis tropical. Dans le sud, Ifaty et Mangily sont deux autres coins paradisiaques à découvrir.

Pour plonger au cœur de la nature, laissez-vous séduire par le paysage de western dessiné par les sommets karstiques d'Isalo. La fenêtre, la dame de pierre ou encore la piscine naturelle font partie des lieux mythiques du parc national. À 130 km d'Antananarivo, Andasibe-Mantadia est une épaisse forêt tropicale humide où il est agréable de se perdre à la recherche des indri indri.

Au retour des voyages, c'est toujours avec le cœur léger que l'on rejoint le poste de travail.

☎️Tél. +261 20 26 357 34 ; Telma : +261 34 11 357 34 ; Orange : +261 32 28 373 34 ; Airtel : +261 33 04 113 13 ; e-mail : info@kentia-formation.com

 

Vacances : nécessité ou désir ?
KENTIA-FORMATION sarl, COLAS MADAGASCAR
13 août, 2019
PARTAGER CE POSTE
Facebook
Se connecter to leave a comment